Tout nouveau partie II


Les appareils hybrides Nikon de nouvelle génération vont vous emmener vers des sommets inexplorés.

NIKON z 6II


Après le succès du Z 6, voici le Z 6II, le nouvel hybride de Nikon, un outil fabuleux pour bien des utilisateurs, notamment les photographes professionnels de mariage qui souhaitent alterner entre la photo et la vidéo en qualité cinéma.

Le boîtier en alliage de magnésium résistant aux intempéries renferme un capteur CMOS plein format rétroéclairé de 24,5 millions de pixels, couplé à deux processeurs de traitement d’image EXPEED 6.

Cette architecture d’exception permet une cadence maximale de prise de vue en continu de 14 vps avec exposition automatique et autofocus intégral. Le Z6 II peut aussi enregistrer jusqu’à 200 images JPEG ou 124 images RAW 12 bits non compressées en une seule rafale.

À l’instar du Z 6, le Z 6II possède un système de mise au point hybride qui utilise la détection de phase et de contraste, avec 273 points couvrant 90 % du capteur. En outre, grâce à la puissance de traitement supplémentaire, l’autofocus fonctionne en faible lumière jusqu’à -6 IL avec un objectif f/2 ou plus lumineux. De plus, l’AF amélioré de détection des yeux et de détection des animaux est disponible en mode vidéo. Autre bonne nouvelle pour les vidéastes : la capacité 4K 60p sera livrée avec une mise à jour du firmware prévue pour février 2021.

Comme le Z 7II, le Z 6II est doté de deux logements pour cartes mémoire, dont l’un peut accueillir les cartes robustes et ultrarapides XQD ou CFexpress, l’autre les cartes de type SD compatibles avec la norme UHS-II pour une écriture rapide.

Le Nikon Z 6II est disponible sous forme de boîtier seul, avec cinq options de kit différentes :

Z 6II + Adaptateur pour monture FTZ

Z 6II + NIKKOR Z 24-70 mm f/4 S

Z 6II + NIKKOR Z 24-70 mm f/4 S et adaptateur pour monture FTZ

Z 6II + NIKKOR Z 24-200 mm f/4-6.3 VR

Z 6II + NIKKOR Z 24-200 mm f/4-6.3 VR et adaptateur pour monture FTZ

DIRK JASPER

UN APERçU

de la prochaine étape


Voilà maintenant un peu plus de deux ans que Nikon a présenté ses premiers appareils photo Z hybrides. Aujourd’hui, nous avons six boîtiers, 16 objectifs, deux téléconvertisseurs, deux poignées-alimentation et un adaptateur de monture F à Z. Cela représente en moyenne plus d’un lancement de produit par mois depuis le premier chapitre de l’histoire de la gamme Z. Dans ce numéro d’hiver 2020-21 de Nikon Pro, nous introduisons probablement le plus grand nombre de nouveautés jamais présentées dans un seul et même numéro de notre magazine. Nous sommes fiers d’ouvrir le prochain chapitre avec la deuxième génération de Z 6 et Z 7. Cela dit, chez Nikon, nous avons la réputation de nous projeter sur le long terme, et ce n’est donc là qu’une étape supplémentaire dans un voyage qui ne fait que commencer. Et croyez-moi, nous ne sommes pas prêts de ralentir la cadence.

NIKKOR Z

14-24mm f/2.8 S


Le NIKKOR Z 14-24 mm f/2.8 S complète la trilogie des objectifs pour appareils de la gamme Z, les deux autres optiques étant le NIKKOR Z 24-70 mm f/2.8 S et le NIKKOR Z 70-200 mm f/2.8 VR S.

Grâce à la large monture Z, à l’ouverture constante de f/2.8 et aux traitements nanocristal et ARNEO, le NIKKOR Z 14-24 mm f/2.8 S capture des images saisissantes.

C’est aussi le zoom grand-angle f/2.8 plein format le plus court au monde. Malgré sa large couverture, il peut accueillir des filtres à vis de 112 mm et des filtres en gélatine dans son logement arrière. Étanche à la poussière et à l’humidité, ce nouvel objectif est doté d’un autofocus fluide et silencieux. Il n’y a pratiquement aucun focus-breathing ni décalage de mise au point pendant l’utilisation du zoom, ce qui le rend idéal pour la vidéo comme pour la photo.

Nikon Z 7II


Le Z 7II est une évolution du Z 7, l’appareil des professionnels en quête d’une qualité d’image et d’une précision de détail inégalées. Il est doté du même capteur plein format CMOS de 45,7 millions de pixels rétroéclairé que le Z 7, mais il est en plus associé à deux processeurs EXPEED 6 pour des prises de vue encore plus rapides, une meilleure performance de l’AF et la capacité d’enregistrer des vidéos 4K à 60p.

Le Z 7II peut prendre, en une seule rafale et à la cadence de 10 vps, jusqu’à 200 images au format JPEG HD ou 77 images au format RAW 12 bits non compressé. Et pour une qualité d’image absolue, il est aussi capable de saisir des fichiers RAW 14 bits à une cadence de 9 vps avec la même capacité de prise de vue. Grâce aux deux cartes mémoire, vous pouvez doubler la capacité de stockage ou effectuer des sauvegardes dans l’appareil. De plus, l’autofocus hybride à 493 points est sensible jusqu’à -4 IL pour de meilleures performances en faible lumière et les systèmes AF de détection des yeux et de détection des animaux fonctionnent en modes vidéo et photo.

Comme le Z 6II, le Z 7II est équipé d’un viseur électronique OLED de 0,5 pouce de 369 000 pixels pour une vue nette et un rafraîchissement rapide qui réduit le black-out lors des prises de vue à grande vitesse. Il possède en outre un écran tactile inclinable de 3,2 pouces et de 2 100 000 pixels, pour un contrôle intuitif et des réglages rapides.

Les Z 6II et Z 7II bénéficient bien sûr de la technologie SnapBridge de Nikon et l’application gratuite SnapBridge permet de mettre à jour le firmware via votre smartphone ou votre tablette.

Le Nikon Z 7II est disponible sous forme de boîtier seul, ou avec trois options de kit différentes :

Z 7II + adaptateur pour monture FTZ

Z 7II + NIKKOR Z 24-70 mm f/4 S

Z 7II + NIKKOR Z 24-70 mm f/4 S

et adaptateur pour monture FTZ

Accessoires Z spécifiques

Résistante à la poussière et à l’eau, la poignée-alimentation MB-N11 transforme le Z 6II et le Z 7II en y ajoutant un déclencheur et des commandes pour la prise de vue verticale. Elle dispose d’un port USB-C pour brancher l’appareil sur le secteur ou charger deux accus.

Les télécommandes WR-R11a et WR-R11b permettent de déclencher un appareil, de synchroniser la prise de clichés sur plusieurs appareils ou de déclencher des flashes radiocommandés comme le SB-500.

La WR-R11a est compatible avec des appareils comme le D850 qui possèdent une prise télécommande à 10 broches, tandis que la WR-R11b est compatible avec des appareils comme les Z 6II et Z 7II, dotés d’une prise pour accessoires.

NIKKOR Z

50 mm f/1.2 S


Construit à partir de 17 lentilles (dont deux en verre ED et trois en verre asphérique) en 15 groupes et bénéficiant des traitements nanocristal et ARNEO, le NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S, doté d’une superbe résolution, deviendra une optique culte.

Il a le privilège d’être le premier objectif Z f/1.2 à focale fixe, ce qui le rend idéal en faible luminosité et permet un contrôle ultra-précis de la profondeur de champ. De plus, lors de prises de vue à ouverture maximale, il présente des flous d’arrière-plan sophistiqués et des sources lumineuses ponctuelles finement détaillées, tout en offrant une netteté phénoménale d’un bord à l’autre.

Sa manipulation est facilitée par une bague de réglage silencieuse, une commande Fn personnalisable et un écran OLED qui permet de vérifier rapidement et facilement vos informations principales.

De plus, avec son autofocus silencieux et fluide, un focus-breathing quasiment inexistant et sa parfaite étanchéité aux intempéries, il permet de réaliser aussi bien des vidéos de niveau professionnel que des photos d’exception.

L’avis des pros

sur le nikon Z 6II et le nikon z 7II


Z 6II, métadonnées inconnues

Ronan McKenzie

Photographe et réalisateur, Ronan a mis le Z 6II à l’épreuve sur le tournage d’un film de danse. « Une grande partie de mon travail consiste à saisir des personnages réels d’une manière stylisée pour créer des images ambitieuses. Il arrive souvent que les clients demandent photos et vidéos sur un même tournage. La taille réduite du Z 6II permet d’être au cœur de l’action. Il est facile à tenir en main, simple à manipuler et parfait pour le mouvement. Grâce à la prise de vue en continu, il est idéal pour des scènes explosives telles que les sauts. Le Z 6II me permet de réaliser des vidéos en me passant d’un vidéaste. »

Z 6II, NIKKOR Z 24-70 mm f/2.8 S, 500 ISO, 1/200 s à f/5.6

Lady Venom

« Le Z 6II sait transmettre l’émotion, le ressenti naturel d’un lieu », dit la photographe de voyage Marion Payr, alias Lady Venom. « L’art de la photo de voyage consiste à montrer un endroit et sa magie tout en restant proche de la réalité. Avec le Z 6II, j’ai découvert de nouvelles possibilités de photographier après le coucher du soleil et avant son lever, en faible lumière. Je veux que mon matériel travaille pour moi, qu’il soit léger, facile à utiliser et qu’il ne limite pas ma créativité. Le Z 6II va m’aider à apprécier davantage mes voyages, à progresser dans ma spécialité et aussi à voyager mieux. Tout ça va de pair. »

Z 7II, NIKKOR Z 50 mm f/1.2 S, 1000 ISO, 1/160 s à f/7.1

Delphine Diallo

Photographe et artiste visuelle, Delphine crée des visions uniques de femmes noires, chose inconnue dans son enfance. Sur le plateau, dit-elle, « le Nikon Z 7II est comme un prolongement de moi-même. Il me permet d’être plus présente et de ne pas vérifier sans arrêt l’ordinateur. Cela me donne la liberté de me reposer sur la couleur et sur la lumière. Grâce à la détection des yeux, je peux désormais me focaliser sans stress sur le regard. Avant, j’utilisais la mise au point manuelle par peur du flou, alors que désormais, les résultats obtenus avec la détection des yeux sont extraordinaires. »

NIKKOR Z

24-50mm f/4-6.3


Preuve « vivante » que les appareils plein format ne sont pas nécessairement encombrants, le NIKKOR Z 24-50 mm f/4-6.3, en vente seul ou en kit avec le Z 5, ne pèse que 195 g. Sa construction rétractable réduit sa longueur à 51 mm à partir de la bague de montage. Il accepte aussi des filtres de 52 mm, de sorte que même ses accessoires sont de petite taille.

Construit à partir de 11 lentilles en 10 groupes, ce nouvel objectif compte deux lentilles ED et trois asphériques pour préserver la qualité de l’image dans les coins, minimiser la distorsion et limiter l’aberration chromatique. Il offre, en outre, une distance minimale de mise au point de 0,35 m à toutes les focales.

La mise au point est silencieuse et le focus-breathing réduit. Enfin, les options de personnalisation de la gamme Z font que la bague de réglage permet d’ajuster l’ouverture, la correction d’exposition ou la sensibilité ISO.

Nikon Z 5


Annoncé comme un hybride plein format d’entrée de gamme, le Nikon Z 5 de 24,3 millions de pixels est doté de nombreuses fonctionnalités haut de gamme : un autofocus hybride à 273 points, la détection des yeux et la détection des animaux et un double logement pour cartes SD/SDHC/SDXC compatibles UHS-II, la réduction de vibration (VR) sur 5 axes intégrée, la vidéo 4K, et des prises pour micro et casque.

Et quand on sait que le Z 5 possède le même viseur électronique OLED de 0,5 pouce et 369 000 pixels que les Z 6, Z 7, Z 6II et Z 7II, associé à un écran tactile inclinable de 3,2 pouces et 1 040 000 pixels, on se dit que c’est vraiment un appareil à ne pas sous-estimer.


Le Nikon Z 5 est disponible sous forme de boîtier seul, ou avec quatre options de kit différentes :

Z 5 + NIKKOR Z 24-50 mm f/4-6.3

Z 5 + adaptateur pour monture FTZ

Z 5 + NIKKOR Z 24-50 mm f/4-6.3 et
adaptateur pour monture FTZ
Z 5 + NIKKOR Z 24-200 mm f/4-6.3 VR